• Ascension d'Okabe / Okabeko igoaldia

    Ascension d'Okabe

    Okabeko igoaldia visible en full HD


    Ascension d'Okabe en chiens de traîneau par otxoateam

     

      Le 10 février, nous avons entrepris avec Florian l'ascension d'un célèbre plateau d'Iparralde, vous l'avez sans doute déjà deviné, il s'agit d'Okabe ! Cette randonnée a été, comme la vidéo de la semaine dernière de notre raid, effectuée en pleine vague de froid, avec du -10°C le matin à Irati ! Les paysages étaient à couper le souffle, les cristaux, la neige, le panorama exceptionnel (nous avons eu une journée froide et ensoleillée)...bref, nous en avons pris plein les yeux.

      Les chiens eux ont extrêmement bien bossé, car il s'agit d'une randonnée qui se mérite ! Plus de 500 m de dénivelé positif sur seulement 17.5 km; 456 m de ce dénivelé étant effectués sur le premier tiers de la randonnée ! Une poudreuse importatnte par endroit, jusqu'à 1 m et même plus parfois avec les congères ! Un vent important sur le plateau, etc ... Et malgré tout cela, les chiens finiront au grand galop sur les derniers kilomètres pour rentrer au camion, lorsque la neige était plus tassée et moins épaisse, donc plus propice pour une augmentation du rythme.... Vaïka quant à elle s'est montrée exceptionnelle sur le plateau, cette chienne est une grande fierté pour moi. A 8 ans maintenant, elle continue d'embarquer l'attelage sur un plateau sans aucun repère, pas un arbre, pas une piste, pas une trace...rien ! Mais pour elle ce n'est que du plaisir que de nous conduire dans des parties si difficiles, de m'écouter et d'obéir au doigt et à l'oeil. Nous, nous avions le GPS sur cette portion, il nous a bien aidé. Parfois, une forme étrange semblait vouloir sortir des profondeurs neigeuses...il s'agissait en fait de ce qui restait des panneaux de randonnée, ensevelis sous la neige et le givre. Mais ces petits repères, si discrets et si timides, nous ont parfois indiqué que nous étions bel et bien sur la bonne piste.

      Pour le parcours en lui même, nous sommes partis du lac d'Irati (1 000 m), direction le Chalet Pedro, pour ensuite emprunter le GR10 (la solution la plus courte pour monter au sommet d'Okabe ( 1456 m), mais aussi la plus difficile par ses pourcentages de pentes). Une fois au sommet, et après avoir déjeuné, nous avons pris la direction du Nord sur le plateau, en direction des célèbres Harrespil, baratz ou encore cromlechs ! Puis nous avons effectué un quasi demi-tour pour pouvoir emprunter la piste du Col d'Oraate, qui est une autre solution pour monter à Okabe, plus longue, avec des pourcentages moins importants que le GR10. C'est ainsi que nous nous sommes ensuite retrouvés dans les petites gorges de la rivière Irati à moins de 1 000 m d'altitude, il nous manqué plus qu'à rentrer au camion en remontant cette route non déneigée.


  • Commentaires

    1
    Ptitcruz
    Samedi 18 Février 2012 à 12:11
    Splendide !!!
    2
    Samedi 18 Février 2012 à 17:28
    Merci Otxoa ! C'est fort d'émotions !...Beauté des gestes, des efforts, des décors... Chapeau ! Tu es même parvenu à faire rêver Floyd le Samoyède poète... ( Je voudrais te joindre copie de son petit délire mais le 'copier-coller' ne fonctionne pas dans ce cadre-réponse...comment te l'envoyer ? )
      • otxoateam Profil de otxoateam
        Dimanche 19 Février 2012 à 11:24
        Merci, tu peux me l'envoyer par mail : mathieu.crusener@otxoateam.com ;)
    3
    nadou
    Dimanche 19 Février 2012 à 15:25
    Magnifique! sensationnel! extraordinaire!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :