• Rand'Otxoa 2007
    l'article dans le sud ouest


      Pour voir notre propre résumé cliquez ici




      Le résumé édition pays basque:

    CHIENS DE TRAÎNEAU A IRATY.
    --Organisée par le seul membre du Pays Basque du club pyrénéen des sports de traîneaux à chien, la randonnée Rand'Otxoa s'est déroulée samedi sur une piste de fond

    Sur terre et sur neige

    :Marcel Bedaxagar

     

    <script type="text/javascript"></script>



    Un quad tiré par des chiens, un traîneau à roues ou encore un vélo tractés par des canidés? le spectacle est assez insolite en ces samedi après-midi et dimanche matin à la station de ski nordique d'Iraty-Soule. « C'est une randonnée qui nous permet de nous entraîner quand il n'y a pas de neige. Je suis le seul adhérent basque du club pyrénéen des sports de traîneau à chiens (CPSTC) et j'ai eu envie d'organiser ce rassemblement pour faire connaître notre région et ce beau site d'Iraty », explique Mathieu Crusener, alias Otxoa. D'où le nom qu'il a donné à cette rencontre : « Rand'otxoa ».


    De pure race. Le site d'Iraty, partenaire de l'opération, renoue ainsi avec une certaine tradition, qui a vu une compétition de chiens de traîneau se dérouler sur ses pistes en janvier 2006. Mais la vitesse n'est pas du tout la même cette fois. « Nous cherchons surtout à faire des randonnées sur la poudreuse mais la majeure partie de l'année, nous nous entraînons sur des traîneaux à roues que nous appelons karts », précise Otxoa. « Nous avons donc des chiens de pure race, comme les huskies de Sibérie, ou les chiens inuits comme les Groenlandais, les Malamutes, contrairement aux chiens de compétition qui sont souvent des croisements de races pour gagner en vitesse », poursuit le jeune Bayonnais.


    Du grand Sud-Ouest. Mais la randonnée s'élance et donne à voir ces attelages hétéroclites lancés sur une piste de ski de fond longue de 11 kilomètres. « Nous avons au total un peu plus de 70 chiens pour une vingtaine de mushers (1) qui proviennent du département mais aussi des Hautes-Pyrénées, de la région bordelaise, de Toulouse ou de l'Ariège, en somme du grand Sud-Ouest », précise Otxoa. Un organisateur heureux en ce week-end ensoleillé dans les superbes paysages d'Iraty. « C'est le temps idéal. On a déglacé la piste ce matin pour que tout le monde puisse passer et tout se déroule très bien sauf pour moi qui ai cassé ma machine », sourit-il en attelant ses chiens à un vélo. Mathieu Crusener espère malgré tout que sa randonnée plaira et qu'il pourra la reconduire. « Si elle a de bons échos, les mushers viendront de toute la France », espère-t-il.
    (1) Conducteurs de traîneau, du mot anglo-canadien « mush » provenant lui-même du français « marche ».


      Le résumé édition béarn :

    IRATY .......

    --Organisée par le seul membre du Pays basque du Club pyrénéen des sports de traîneau à chiens, la randonnée Rand'Otxoa s'est déroulée samedi et dimanche sur une piste de fond de la station

    De drôles d'engins, derrière de superbes chiens

    <script type="text/javascript"></script>



    Un quad ou des vélos tirés par des chiens, le spectacle est assez insolite en ces samedi après-midi et dimanche matin à la station de ski nordique d'Iraty. « C'est une randonnée qui nous permet de nous entraîner quand il n'y a pas de neige. Je suis le seul adhérent basque du Club pyrénéen des sports de traîneau à chiens (CPSTC), et j'ai eu envie d'organiser ce rassemblement pour faire connaître notre région et ce beau site d'Iraty », explique Mathieu Crusener, alias Otxoa. D'où le nom qu'il a donné à cette rencontre : Rand'Otxoa.


    De pure race. « Nous cherchons surtout à faire des randonnées sur la poudreuse, mais la majeure partie de l'année, nous nous entraînons sur des traîneaux à roues que nous appelons karts », précise Otxoa.
    « Nous avons donc des chiens de pure race, comme les huskies de Sibérie, ou les chiens inuits, tels que les groenlandais, les malamutes, contrairement aux chiens de compétition, qui sont souvent des croisements de races pour gagner en vitesse », poursuit le jeune Bayonnais. Mais la randonnée s'élance sur une piste de ski de fond longue de 11 kilomètres.


    Le Grand Sud-Ouest. « Nous avons au total un peu plus de 70 chiens, pour une vingtaine de mushers (1) qui proviennent du département, mais aussi des Hautes-Pyrénées, de la région bordelaise, de Toulouse ou de l'Ariège, en somme du Grand Sud-Ouest », précise Otxoa. Un organisateur heureux en ce week-end ensoleillé dans les superbes paysages d'Iraty.
    « C'est le temps idéal. On a déglacé la piste ce matin pour que tout le monde puisse passer, et tout se déroule très bien », sourit-il. Mathieu Crusener espère que sa randonnée plaira et qu'il pourra la reconduire. « Si elle a de bons échos, les mushers viendront de toute la France », espère-t-il.
    (1) Conducteurs de traîneau, du mot anglo-canadien mush, provenant lui-même du français marche.






    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique